Actualités

Depuis 2014, la Ville de Vienne, sous l’impulsion de son Maire, Thierry Kovacs, et de sa municipalité, est engagée dans une politique active et ambitieuse destinée notamment à embellir les espaces publics. Cet axe majeur de l’action municipale, qui contribue au bien-être des habitants et des visiteurs de passage, se traduit concrètement par la valorisation du patrimoine existant, Vienne comptant 45 monuments et sites classés, ainsi que par la restauration et la végétalisation des rues et places.

Un boulevard, deux monuments

Artère emblématique de Vienne, le boulevard Fernand-Point a bénéficié de cette politique de valorisation, lui qui compte deux monuments incontournables de la ville : le premier historique, la Pyramide, monument classé, vestige du cirque antique, et l’autre culinaire, « La Pyramide », le célèbre restaurant gastronomique. Cet établissement doublement étoilé au Guide Michelin depuis 1992, détenu par le Chef Patrick Henriroux et sa famille, fête cette année ses 200 ans d’existence.

C. Troigros, P. Henriroux, M. Haeberlin, M. Troigros.

Le projet de réaménagement du boulevard

Le projet de réaménagement du boulevard Fernand-Point mené par la Ville de Vienne et Vienne Condrieu Agglomération a débuté par une phase de concertation entre septembre 2020 et mars 2021. Les travaux ont débuté en avril 2021. Ces travaux d’un montant de 1,174 million d’euros consistent notamment en la :

  • Rénovation des 900 mètres de trottoirs du boulevard.
  • Plantation de 43 arbres (contre 20 auparavant), de 663 rosiers de 19 variétés et de massifs, pour lutter contre les îlots de chaleur et renforcer la présence du végétal en ville pour favoriser la biodiversité.
  • Mise en valeur du monument La Pyramide par la création d’une placette à ses abords, espace dédié aux piétons, propice à l’observation du monument, aux visites touristiques ou à la détente pour les Viennois, et modification du sens de circulation.
  • Rénovation de l’éclairage public et déploiement du dispositif LED dans le cadre des opérations engagées dans ce sens depuis 2014 pour réduire la consommation d’énergie (750 MWH/an à terme contre 2 832 MWH/an en 2014).
  • Nouvelle limitation de la vitesse à 30 km/h sur cet axe, contre 50 km/h auparavant le long du boulevard Fernand-Point.

La première phase a été inaugurée le 27 novembre 2021. Une seconde phase de travaux doit intervenir d’ici à la fin de l’année 2022. Il s’agit, sur la partie ouest du boulevard, de procéder à des aménagements identiques à ceux réalisés sur la partie est, et ce toujours en concertation avec les riverains.

Un projet, une idée…

Comme pour tout projet d’aménagement sur son territoire, la municipalité viennoise a fait le choix de mener celui-ci en concertation avec les riverains du quartier. Plusieurs réunions publiques ont été organisées, auxquelles nombre d’habitants ont participé, parmi lesquels Patrick Henriroux, très attaché à prendre activement part à l’embellissement de son quartier et, plus globalement, de sa ville.

À partir de 2020, la Ville de Vienne et Vienne Condrieu Agglomération ont donc engagé les démarches pour mener à bien ce projet de réaménagement du boulevard Fernand-Point, un nom donné en hommage au père de la gastronomie qui cuisina jadis aux côtés des plus grands et transmit
sa passion à des chefs illustres.

Conformément à ses engagements et à l’histoire du boulevard Fernand-Point, le projet de réaménagement porté par la municipalité viennoise laisse alors une grande place à la végétalisation et à la désimperméabilisation des sols dans le secteur.

Patrick Henriroux lors de la réunion de concertation sur le réaménagement du boulevard Fernand-Point en septembre 2020.

Le chef Patrick Henriroux, féru de jardinage, suggère alors de planter des rosiers, en buissons et grimpants. Une suggestion qui obtient immédiatement l’approbation de la municipalité et des participants à cette réunion, et qui murit au cours de la finalisation du projet.

Une idée germe alors à ce moment-là dans l’esprit du chef étoilé Patrick Henriroux. Une idée qui séduira immédiatement le Maire de Vienne, et les élus comme les services municipaux qui participent à l’élaboration de ce projet : réimplanter la rose «Fernand Point» sur le boulevard de la Pyramide, une rose créée en 1964 en hommage au chef triplement étoilé au Guide Michelin.

Une rose disparaît…

Pour tenter de retrouver la rose « Fernand Point », la famille Henriroux se tourne vers Jean-Charles et Pierre Orard, associés de R.O.S.E. Roses Orard Sélection Edition et spécialisés dans la création de variétés nouvelles de roses. Ce sont leur père et grand-mère qui avaient, en 1964, créé la fameuse rose tant recherchée. Une autre histoire de famille qui trouve inévitablement un écho chez les Henriroux.

Visuel promotionnel pour la rose Fernand Point de 1964.

Malheureusement, la rose « Fernand Point » n’est plus disponible. Elle est « perdue », « après avoir été arrêtée au début des années 1990 », explique Pierre Orard lui-même. « R.O.S.E » ne peut donc, à ce moment-là en tout cas, satisfaire à la demande de Patrick Henriroux. Mais le chef n’a pas dit son dernier mot, entièrement convaincu qu’il s’agit là d’un bon moyen de renouer avec l’histoire de son établissement, alors que celui-ci va fêter ses 200 ans d’existence.

… une rose renaît

Porté par cette envie de rendre hommage à la rose « Fernand Point » et de célébrer le passé de son restaurant gastronomique, le Chef Patrick Henriroux décide de solliciter plus avant la société R.O.S.E. Rapidement, il apparaît que R.O.S.E. est en mesure de proposer à la maison Henriroux un choix très qualitatif de variétés susceptibles de répondre aux attentes du Chef.

Patrick Henriroux dans les roseraies R.O.S.E.

C’est finalement une variété paysagère dénommée Orapriki® qui recueille l’assentiment de Patrick Henriroux et de son équipe. La rose « La Pyramide », par ses odeurs et ses couleurs, sa qualité et sa résistance, deviendra une signature de ce boulevard entièrement restauré et de l’établissement étoilé qu’il abrite depuis maintenant 200 ans. Un véritable défi que Patrick Henriroux, la ville de Vienne et R.O.S.E. ont su relever ensemble.

Rose «La Pyramide Fernand Point®» : une rose à la hauteur de la réputation de La Pyramide** – Patrick Henriroux…

Après le lancement en 1964 de la rose « Fernand Point », Roses Orard Sélection Edition (R.O.S.E) a de nouveau eu l’occasion de rendre un vibrant hommage à la gastronomie française, avec la rose « La Pyramide Fernand Point® ».

Alors que le chef Patrick Henriroux a pour habitude de caractériser sa cuisine par le triptyque « couleurs, odeurs, saveurs », cette nouvelle création répond en tout point aux impératifs de couleurs et d’odeurs suggérés par le chef.

En effet, la variété « La Pyramide Fernand-Point®» Orapriki est un rosier paysager à port souple, remarquable de rusticité et de floribondité. Les roses, d’un coloris rose parme suffisamment dense pour supporter la plupart des expositions du jardin, émettent un parfum puissant et enivrant à notes citronnées prononcées.

La « Pyramide Fernand Point® », par la permanence de sa floraison, subtil équilibre entre sollicitation des sens olfactifs et sollicitation des sens visuels, ne laissera personne indifférent et saura naturellement trouver dans un jardin, comme dans un boulevard, la place qui lui revient.

14 pieds sont plantés sur le boulevard, devant l’entrée du restaurant La Pyramide. À l’intérieur, dans le remarquable jardin à la française de l’établissement, arboré d’essences rares, véritable havre de paix propice à la détente, 50 pieds sont plantés.

Fiche technique de la rose «La Pyramide Fernand Point®Orapriki»

Identité
Marque : La Pyramide Fernand Point®
Variété : Orapriki
Obtenteur/Editeur : SAS R.O.S.E
Classe : rosier paysager
Edition 2023

La fleur
Couleur : rose parme
Forme : en coupe
Diamètre : 6/7 cm
Nombre de pétales : 30 à 35
Parfum : intense, à notes citronnées

La plante
Port : buissonnant
Végétation : forte
Feuillage : vert foncé mat
Résistance aux maladies : très bonne
Inflorescence : 3 à 5 fleurs
Floraison : abondante et remontante
Hauteur : 100/120 cm
Utilisation : en isolé, par groupe de 2 ou 3, haies

Cette rose a été officiellement baptisée ce samedi 18 juin, en présence notamment du Chef Patrick Henriroux, du Maire de Vienne Thierry Kovacs et du rosiériste Pierre Orard.

La rose Fernand Point, de retour à Vienne en 2023 ?

Il faudra patienter de longs mois et compter sur le bouche-à-oreille des clients de La Pyramide, à travers un appel à témoins lancé sur Facebook notamment, pour retrouver la trace de la rose « Fernand Point », en Italie, dans un institut privé de Naples. Une rose qui, grâce à un peu de chance et beaucoup de persévérance, pourrait renaître durant l’année 2023 et s’épanouir à nouveau à Vienne. À suivre…


Comments are closed.

Close Search Window