A la une, Actualités

Dévoilé par Thierry Kovacs, Maire de Vienne, mercredi 26 octobre, le Plan de Sobriété de la Ville de Vienne doit permettre de générer une économie à la fois énergétique et budgétaire à hauteur de 446 000 euros. Cela représente 50% du surcoût engendré par la hausse des prix de l’énergie*.

Volet 1 : éclairage des bâtiments publics

Accélération du remplacement de l’éclairage ancienne génération par la technologie LED moins énergivore, dont une partie d’ici au 31 décembre prochain pour les cas qui ne nécessitent que le changement des ampoules.

Couplée à des détecteurs de présence et à un système relié aux alarmes des bâtiments, cette première mesure devrait permettre une économie de 136 000 euros.

Volet 2 : éclairage public

Poursuite du passage en LED, tel qu’engagé depuis 2014 ce qui permet à la Ville de d’ores et déjà limiter les coûts supplémentaires grâce au remplacement des 2000 premiers points lumineux. 400 000 euros d’investissements supplémentaires sont d’ores et déjà prévus, ce qui diminuera sensiblement nos consommations pour l’éclairage public. L’objectif est d’achever ce remplacement d’ici à 2024, ce qui nous permettra encore de nouvelles économies.

A compter du 6 novembre, puisque la situation l’exige, extinction progressive de l’éclairage en voirie et de mise en lumière du patrimoine. A l’exception du centre-ville, cette extinction sera effective de 22h30 à 5h30. En centre-ville, elle se fera de 23h30 à 5h30 du dimanche au jeudi, et de 00h30 à 5h du vendredi au samedi.

Bon à savoir : les caméras de vidéoprotection de la Ville de Vienne sont à infrarouge. Elles continueront donc de fonctionner parfaitement pour assurer le même niveau de sécurité aux Viennois.

Maintien des illuminations de Noël, du 8 décembre au 5 janvier. Toutefois, ces illuminations seront coupées à partir de 22h30 et il n’y aura pas de remise en service le matin comme cela se faisait les années précédentes.

Volet 3 : chauffage des bâtiments publics

La température dans les locaux administratifs occupés, comme l’Hôtel de Ville, sera baissée de 21°C à 19°C entre 6h à 18h. Quand les locaux ne sont pas occupés, on descendra la température à 16°C. Hors période de gel, l’eau pour lavage des mains ne sera plus chauffée. L’usage des chauffages d’appoint sera interdit.

Tous les gymnases seront chauffés au maximum à une température de 14 °C pour toute activité sportive se pratiquant avec des chaussures. Dans le cas des sports se pratiquant sans chaussures, la température sera maintenue au minimum à 16°C. Les vestiaires et les douches eux resteront autour des 19°C.Les utilisateurs seront concertés afin d’adapter les mesures aux usages.

Concernant la température des écoles, elle devra être adaptée aux usages en fonction de l’heure, de la présence et des activités. Il sera par exemple demandé de baisser le chauffage à partir de 17h30.

* Gaz, électricité : quelles hausses pour la Ville de Vienne

Face à la flambée actuelle des prix de l’énergie, il est devenu une nécessité pour la Ville de Vienne de réagir. On nous annonce en effet, pour l’année 2023, une augmentation du prix du gaz pour la commune de 400 000 euros et de l’électricité de plus de 300 000 euros, par rapport à 2022. Si l’on compare à 2021, c’est même 479 000 euros de plus pour le gaz et 591 000 euros de plus pour l’électricité.

Si rien n’est fait, la capacité d’autofinancement (CAF) de la commune, qui s’élève à 2,7 millions d’euros (au ROB), diminuerait de 40% du fait de ces hausses de prix. Ajoutée à cela les revalorisations salariales (1,5 million d’euros de dépenses en plus), la Ville ne disposerait alors plus, ou presque, de CAF. Cela la conduirait alors à stopper ses investissements. « Je ne peux évidemment pas m’y résoudre, pour Vienne, les Viennois mais aussi toutes les entreprises qui en ont besoin« , a indiqué le Maire en conférence de presse.

Pour aller plus loin : retrouvez ici les actions engagées par la Ville pour être à la hauteur des enjeux environnementaux.

Comments are closed.

Close Search Window