-A A +A

Prêts d'ordinateurs pour assurer la continuité pédagogique

A Vienne, comme partout en France, les écoles sont fermées depuis le 16 mars. Cette mesure, comme tant d’autres, participe bien entendu à freiner la propagation du Covid-19. Mais s’il n’y a plus classe, cela ne veut pour autant pas dire que les enfants sont en vacances. En effet, les enseignants assurent la continuité pédagogique à travers des cours et des exercices en ligne, ce dont nous les remercions.

Cependant, si l’école est la même pour tous, nous devons avoir conscience que nous ne sommes pas tous égaux en matière d’accès aux outils informatiques. En effet, il reste encore des familles qui n’ont pas les moyens de posséder un ordinateur ou n’en ont en temps normal ni envie ni besoin. Le 26 mars dernier, l’Inspection académique a bien voulu attirer notre attention sur la situation de 50 familles Viennoises dont les enfants sont scolarisés dans les écoles primaires de notre ville mais qui ne possèdent pas d’outils informatiques leur permettant d’assurer la continuité pédagogique.

Aussi, le Maire Thierry Kovacs et l’adjoint en charge de l’Education, Levon Sakounts, ont décidé de faire l’acquisition par la Ville de 50 ordinateurs portables auprès d’une société implantée à Vienne dont ils tiennent à remercier le responsable. Nous les avons reçus ce matin et ils vont être testés par notre service informatique avant leur mise en prêt.

Ensuite, c’est l’inspectrice de l’Education nationale avec les directrices et les directeurs de chaque école, qui assureront leur distribution auprès des familles en leur dispensant les premières consignes d’utilisation. Cela se fera évidemment en fonction des besoins des familles qui pourront les récupérer dans leur école de référence, où elles devront les rapporter une semaine maximum après la fin du confinement.

Nous sommes également en train de travailler sur des solutions pour que chacune de ces familles puisse disposer d’une connexion à Internet ou d’un accès dématérialisé aux cours.

Nous nous réjouissons de la mise en place de cette action à la fois solidaire et destinée à favoriser l’épanouissement et l’apprentissage de tous les enfants sans exception. Cela fait partie de nos principaux engagements et il était essentiel pour moi comme pour l’équipe qui m’entoure de ne pas les laisser au bord du chemin en cette période si particulière.