-A A +A

Moustique tigre : luttons contre son implantation !

Aedes albopictus, dit « le moustique tigre », est originaire d’Asie et se distingue par sa coloration contrastée noire et blanche.
Progressivement implanté dans l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Puy-de Dôme, le Rhône et la Savoie depuis 2012, il peut être vecteur de maladies comme le zika, la dengue et le chikungunya.
Ensemble, luttons contre son implantation !

Un moustique particulièrement nuisible

Les virus de la dengue, du chikungunya, et, depuis 2015, du zika, sont présents sur tous les continents de la zone intertropicale (Amérique centrale et du sud, Afrique, Indonésie).

Le moustique tigre, vecteur potentiel de ces maladies, est présent dans notre région depuis 2012. Il y a donc un risque de circulation de ces maladies dans les départements concernés, à la suite de l'introduction du virus par un voyageur malade. Si et seulement si il est contaminé, le moustique tigre peut transmettre la dengue, le chikungunya ou le virus du zika."

Le moustique qui vous pique est né près de chez vous

Il va piquer principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.

Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine et péri-urbaine, dans des petites quantités d'eau, et se déplace peu au cours de sa vie (100 mètres autour de son lieu de naissance). Ainsi, la destruction par tous de ses gites de reproduction afin de limiter les nuisances liées à ses nombreuses piqures est essentielle.

Toute la population peut participer à la surveillance de cette espèce pour mieux connaître sa répartition. C’est une action citoyenne qui permet de compléter les actions mises en place.

En attendant, protégez-vous des piqûres de moustique !

Portez des vêtements longs et protégez vos pieds et vos chevilles.
Imprégnez vos vêtements avec un insecticide répulsif.
Utilisez des répulsifs cutanés, ils contiennent un principe actif qui éloigne les insectes sans toutefois les tuer. Des précautions d'emploi sont à respecter, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.